Les baptêmes et mariages religieux

EN CE TEMPS DE CONFINEMENT :

Mise à jour 16 mars : communication de la conférence épiscopale de Belgique.

L’Église catholique suspend les baptêmes et mariages religieux.

En raison de l’expansion de l’épidémie du Coronavirus, les évêques de Belgique ont décidé de suspendre toutes les célébrations liturgiques publiques dans notre pays.

Cette décision est effective depuis ce week-end du 14 mars et restera en vigueur jusqu’au vendredi 3 avril au moins.

De plus, les autorités civiles ont pris des mesures plus restrictives contre le Covid 19 et ont décidé qu’à partir de ce 16/03/20 les baptêmes et mariages religieux ne sont plus autorisés, même en cercle restreint.

Les églises demeureront ouvertes pour la prière ou la méditation personnelle.

Les évêques appellent les croyants à vivre ce carême comme un temps de prière, de conversion, de partage fraternel, et d’une plus grande attention à autrui.
Les textes bibliques habituels de la liturgie continueront à inspirer individuellement ou en famille notre progression vers Pâques.
Les sites web de Cathobel, Kerknet, KTO, RCF, Kerk en Leven, les célébrations en radio-tv, RTBF et VRT, les diffusions en live-streaming pourront y contribuer.

Pour les questions relatives aux conséquences de ces décisions, on s’adressera aux évechés/Vicariats.

Les évêques expriment toute leur reconnaissance à tous ceux et celles qui mettent tout en œuvre pour arrêter l’extension du Covid19 et qui entourent de leurs meilleurs soins les personnes atteintes par la maladie.

Les funérailles religieuses

EN CE TEMPS DE CONFINEMENT :


Mise à jour 18 mars : communication de la conférence épiscopale de Belgique.

Les funérailles religieuses peuvent avoir lieu uniquement en cercle très restreint

Compte tenu des nouvelles mesures édictées aujourd’hui par les autorités, les évêques belges rappellent que les funérailles religieuses ne peuvent momentanément avoir lieu qu’en cercle très restreint, en accord avec la famille.

Cela signifie que seuls quelques proches parents pourront être présents dans l’église et à une distance suffisante les uns des autres.

Une seconde possibilité est de se limiter à une prière d’adieu au cimetière. Également en cercle très restreint.

Lorsque la pandémie aura pris fin, des célébrations de commémoration seront organisées lorsque l’église est disponible, pour toutes les personnes décédées durant la période où les mesures restrictives sont d’application pour lutter contre la pandémie de Coronavirus.

A Saint Paul : Vu les mesures sévères de confinement décidées par les autorités civiles, tant l’oratoire que l’église resteront fermés jusqu’à nouvel ordre.

Le cas échéant, les funérailles pourront bien avoir lieu mais en cercle strictement restreint.

Carême de partage 2020 : Solidarité plus que nécessaire

Afin de contribuer à la lutte contre l’épidémie du coronavirus, nous suspendons la totalité des activités de notre campagne jusqu’au 3 avril inclus. Nous suivons la situation de très près et vous communiquerons toute nouvelle information sur notre site. Nous vous invitons également à visiter notre site de campagne : via ce lien.

Cette crise atteint le cœur même de notre organisation en pleine campagne. Nous n’annulons pas pour autant notre solidarité avec le peuple haïtien! Comme nous y appellent les évêques, il est important de vivre ce Carême comme un temps de prière, de conversion, de partage fraternel et de plus grande attention à autrui.

Les célébrations et les collectes ne pouvant s’organiser, aujourd’hui, plus que jamais, nous avons besoin de vous. Votre générosité peut s’exprimer librement et en toute sécurité en nous consacrant un don en ligne

Vous pouvez également nous adresser un don par virement bancaire sur le compte BE68 0000 0000 3434.

Votre don de Carême est le plus beau des gestes fraternels en ces temps de crise.
De tout cœur, merci.

L’équipe d’Entraide et Fraternité.

Nous avons besoin de vous pour alimenter notre site

Bien chers Paroissiens, toutes ces annulations ne nous enchantent guère mais l’enjeu est trop important pour de trop nombreuses personnes.

Profitons de ce temps de carême/quarantaine non choisi, pour prendre le temps de nous retrouver intérieurement mais également pour nous lier les uns aux autres de manière inventive et solidaire. Trouvons des moyens concrets de venir en aide à celles et ceux qui sont isolés en raison de la maladie. Nous pensons particulièrement aux personnes résidant en maison de repos. Si nous ne pouvons pas leur rendre visite actuellement, appelons-les plus souvent, manifestons-leur notre présence et notre soutien par d’autres moyens.

Prions pour toutes les personnes victimes de cette pandémie, pour les personnes déjà fragilisées, en raison de l’âge, de la maladie ou de la solitude et qui se trouvent ainsi privées d’un soutien spirituel, et humain.

Ce contexte très particulier nous rappelle que l’eucharistie n’est pas un dû, pas un droit, mais un don parfaitement gratuit de Dieu. Cette pensée peut nous amener à prendre conscience de la chance que nous avons, ou plus exactement de cette grâce que nous recevons chaque jour de pouvoir communier à la mort et à la résurrection du Christ à travers la communion eucharistique. Souvent, la routine eucharistique nous guette…

Christophe Herinckx

Cette période sans messe peut être une occasion paradoxale de grandir dans notre désir de  rencontrer et d’accueillir Dieu d’une façon renouvelée. Elle donne encore plus de sens à cette période qu’est le “carême”.

Que nous soyons ou non confinés chez nous, nous pouvons prendre davantage de temps pour nous nourrir de cette Parole de Dieu contenue dans les Écritures. Nous pouvons, en particulier, méditer les lectures bibliques des différents dimanches de carême que vous retrouverez chaque dimanche dans la barre latérale droite du site à “Nos prochains événements”.

Même si la prière personnelle ne remplace pas la prière liturgique, nous sommes aussi invités, à travers les événements, à nous nourrir de la Présence intérieure de Dieu, qui ne nous abandonne jamais, qui ne demande qu’à être accueillie, et qui est source de joie profonde. Prenons le temps qui nous est donné pour nous laisser rencontrer et renouveler par le Vivant, au plus profond de nous-même.

Christophe Herinckx

Nous vous  invitons tous à nourrir notre site  par vos partages, prières,  musiques, photographies…   suggestions pour nourrir le temps qui vient.

Vous pouvez nous les envoyer à l’adresse : redaction@saintpaulwaterloo.be

D’avance, merci pour vos partages!

 

 

 

Opération de Carême soupe/pain annulée

Opération de Carême soupe/pain annulée

mais pas notre solidarité envers eux!

Chers paroissiens,

« Nous vous informons que l’opération de Carême soupe/pain prévue le samedi 14 mars à St Paul autour d’un témoignage d’Entraide et Fraternité est annulée conformément aux mesures gouvernementales de protection contre le coronavirus, ainsi qu’en raison de l’annulation des animations de Carême d’Entraide et Fraternité en résultant.

Nous vous informerons en cas de report ultérieur et vous remercions de votre compréhension.

Votre soutien financier aux projets d’Entraide et Fraternité est néanmoins toujours possible via le bulletin de versement compris dans les Nouvelles de St Paul de mars ou via ce lien.

Vu l’annulation de toute célébration liturgique (donc des collectes du Carême de Partage) votre soutien financier pour les projets Sud de l’association est plus que jamais nécessaire afin de garantir le soutien long terme aux petits paysans auprès desquels Entraide et Fraternité s’est engagée.

Numéro de compte : BE68 0000 0000 3434 (attestation fiscale pour tout don de 40€ minimum par an).

Un grand merci pour votre engagement. »

L’annulation de cet évènement ne doit en aucun cas annuler notre solidarité envers eux !

La Paroisse St Paul

Coronavirus: L’Église catholique de Belgique suspend toutes les célébrations publiques

Coronavirus: L’Eglise catholique de Belgique suspend toutes les célébrations publiques

Chers paroissiens,

En raison de l’expansion de l’épidémie du Coronavirus Covid-19, les évêques de Belgique décident ce jour de suspendre toutes les célébrations liturgiques publiques dans notre pays. Cette décision est effective dès ce weekend du 14 mars et restera en vigueur jusqu’au vendredi 3 avril au moins.

Les baptêmes, mariages et funérailles pourront se dérouler en cercle restreint.

Pour les autres rencontres et réunions pastorales, la plus grande prudence sera demandée.

Les églises demeureront ouvertes pour la prière ou la méditation personnelle.

Les évêques appellent les croyants à vivre ce carême comme un temps de prière, de conversion, de partage fraternel, et d’une plus grande attention à autrui.

Les textes bibliques habituels de la liturgie continueront à inspirer individuellement ou en famille notre progression vers Pâques.

Les sites web de Cathobel, Kerknet, KTO, RCF, Kerk en Leven, les célébrations en radio-tv, RTBF et VRT, les diffusions en live-streaming pourront y contribuer.

Les évêques expriment toute leur reconnaissance à tous ceux et celles qui mettent tout en oeuvre pour arrêter l’extension du Covid19 et qui entourent de leurs meilleurs soins les personnes atteintes par la maladie.

Source : SIPI -Bruxelles, jeudi 12 mars 2020 – par

Comme le  Coronavirus occupe largement l’actualité. Il est légitime de se poser des questions concernant ce nouveau virus.

Les informations officielles, vous pouvez les trouver facilement sur le site web :

https://www.info-coronavirus.be/fr/

Témoignage d’un partenaire haïtien d’Entraide et Fraternité.

Invitation à la célébration du samedi 14 mars

Carême de Partage 2020 : Témoignage d’un partenaire haïtien d’Entraide et Fraternité.

Nous vous invitons toutes et tous cordialement à assister à la célébration du samedi 14 mars prochain à 18h

afin de soutenir ensemble le Carême de partage d’Entraide et Fraternité. Durant cette célébration, nous entendrons en effet le témoignage de Jean-Pierre Ricot, partenaire haïtien d’Entraide et Fraternité. Ce témoignage sera suivi, pour celles et ceux qui le désirent, de l’habituel potage/pain de Carême au foyer. Ce moment nous permettra également de dialoguer avec le partenaire haïtien, homme de terrain.

Bienvenue à toutes et tous le 14 mars pour la célébration et/ou le potage.

 

En espérant vous voir nombreu(x)ses

Carême de Partage 2020 : Entraide et Fraternité – Pays à l’honneur : Haïti

Carême de Partage 2020 : Entraide et Fraternité – Pays à l’honneur : Haïti

Depuis le tremblement de terre de 2010, Haïti est aux prises avec une grave crise politique, sociale et institutionnelle, due en partie à une élite politique corrompue qui paraît sourde aux revendications de sa population. Les richesses du pays restent aux mains d’une petite oligarchie.

Depuis le tremblement de terre de 2010, Haïti est aux prises avec une grave crise politique, sociale et institutionnelle, due en partie à une élite politique corrompue qui paraît sourde aux revendications de sa population. Les richesses du pays restent aux mains d’une petite oligarchie.


A cette crise s’ajoutent les effets du changement climatique, qu’Haïti subit de plein fouet. Paradoxe : quatrième pays au monde le plus touché, Haïti se situe pourtant parmi les pays les moins émetteurs de gaz à effet de serre. Sans surprise, les conséquences des violences climatiques impactent les franges de la population les plus vulnérables : paysans et paysannes, femmes, enfants, sans-abri et habitants des bidonvilles.


Entraide et Fraternité, aux côtés de ses partenaires haïtiens, ne baisse cependant pas les bras et continue de défendre l’agriculture familiale et l’agroécologie en vue de régénérer les sols, les écosystèmes, protéger les droits des paysans et ainsi renforcer la souveraineté alimentaire du pays.


Le programme actuel mis en place appuie six associations locales travaillant avec 1585 familles paysannes qui vivent dans les zones reculées et délaissées du pays. Ce programme comprend la maitrise par les familles des techniques de production agroécologiques ; la diversification des revenus des familles grâce aux cultures vivrières, à la relance de l’élevage et la transformation de produits agricoles ; le soutien d’initiatives de plaidoyers afin de faire changer de cap les autorités vers le soutien à une agriculture plus écologique.

Deux collectes du Carême de Partage seront destinées à soutenir ces projets :

Deux collectes du Carême de Partage seront destinées à soutenir ces projets :

Le week-end des 14 et 15 mars.

Le week-end des 28 et 29 mars.

D’avance un grand merci pour votre générosité. Nous vous attendons nombreux/euses à la célébration du samedi 14 mars afin d’entendre Jean-Pierre Ricot, le partenaire haïtien, homme de terrain.

Pierrette