La Paroisse

Les portes de nos paroisses sont toujours ouvertes, non pas pour attendre que les gens y viennent, mais pour aller à leur rencontre.

Prions pour qu’elles continuent à être ainsi au service des autres et de la transmission de la foi.

Prions avec le Pape, pour que les paroisses aillent à la rencontre des autres.

En Europe occidentale, les paroisses apparaissent à la fin de l’Empire romain au IIIe siècle. En ce temps-là, les chrétiens vivaient surtout en ville, où le regroupement de la population rendait plus facile la prédication religieuse. Ils vivaient au contact direct de l’évêque, chef de la communauté des croyants.

Lorsque le christianisme commence à s’implanter dans les campagnes, il a fallu confier l’encadrement religieux de la population à un prêtre vivant parmi elle, et à qui l’évêque déléguait une partie de son autorité religieuse. C’est d’ailleurs le plus souvent à la fin de la messe dominicale, célébrée dans l’église paroissiale, que les chefs de famille se réunissaient pour discuter des affaires de la communauté villageoise.

Dans la religion catholique, une paroisse occupe un rôle essentiel dans la vie religieuse, elle est le lieu de culte, de célébration pour les croyants. La charge pastorale d’une paroisse est confié à l’autoritée spirituelle d’un curé.

Pendant des siècles, la cloche de l’église paroissiale rythmait la vie quotidienne des habitants.
Elle annonçait aussi bien les évènements heureux (les mariages ou les baptêmes) que malheureux (les décès, par exemple).

Les prêtres officiants au sein de notre paroisse sont :