Report des confirmations et des premières communions

Le virus corona nous oblige à une extrême prudence. Les Evêques de Belgique ont donc décidé ce 30 mars 2020, que les célébrations de confirmation et des premières communions prévues entre Pâques et la Pentecôte n’auront pas lieu à la date prévue. Les confirmations sont reportées aux mois de septembre ou d’octobre. Les premières communions sont reportées à la prochaine année scolaire.

Chaque diocèse proposera des dispositions en fonction de sa situation spécifique et en assurera la communication.

Les raisons de ce report sont évidentes. Même en cas d’assouplissement des mesures actuelles, le Gouvernement ne permettra pas les célébrations religieuses avec une assistance nombreuse composée de familles et de générations différentes (dont des grands-parents), ne tenant pas compte non plus du vécu récent de ces familles avec le virus corona.

Les enfants devront tout mettre en œuvre pour la réussite de leur année scolaire le dernier mois de celle-ci, en particulier les futurs confirmands de 6e année primaire en vue de leur qualification pour les humanités. En ce sens, l’organisation des confirmations en juin n’est pas opportune.

Même si les paroisses ou les catéchistes ne peuvent actuellement plus organiser de réunions, nous leur demandons de garder contact avec les enfants et les jeunes qui préparent leur première communion ou leur confirmation par courrier, par email, par streaming ou par téléphone par exemple. Dès la fixation d’une nouvelle date, ils adapteront leurs réunions en fonction de celle-ci.

Les Evêques remercient tous ceux qui travaillent à une communication optimale avec les enfants et les jeunes qui se préparent à la première communion ou à la confirmation, qui les aident à comprendre cette décision difficile et à effectuer sereinement le passage vers une nouvelle date.

Les présentes directives sont établies en conformité avec celles des évêques du lundi 23 mars dernier.

Les Evêques de Belgique

Lundi 30 mars 2020

Les baptêmes et mariages religieux

EN CE TEMPS DE CONFINEMENT :

Mise à jour 16 mars : communication de la conférence épiscopale de Belgique.

L’Église catholique suspend les baptêmes et mariages religieux.

En raison de l’expansion de l’épidémie du Coronavirus, les évêques de Belgique ont décidé de suspendre toutes les célébrations liturgiques publiques dans notre pays.

Cette décision est effective depuis ce week-end du 14 mars et restera en vigueur jusqu’au vendredi 3 avril au moins.

De plus, les autorités civiles ont pris des mesures plus restrictives contre le Covid 19 et ont décidé qu’à partir de ce 16/03/20 les baptêmes et mariages religieux ne sont plus autorisés, même en cercle restreint.

Les églises demeureront ouvertes pour la prière ou la méditation personnelle.

Les évêques appellent les croyants à vivre ce carême comme un temps de prière, de conversion, de partage fraternel, et d’une plus grande attention à autrui.
Les textes bibliques habituels de la liturgie continueront à inspirer individuellement ou en famille notre progression vers Pâques.
Les sites web de Cathobel, Kerknet, KTO, RCF, Kerk en Leven, les célébrations en radio-tv, RTBF et VRT, les diffusions en live-streaming pourront y contribuer.

Pour les questions relatives aux conséquences de ces décisions, on s’adressera aux évechés/Vicariats.

Les évêques expriment toute leur reconnaissance à tous ceux et celles qui mettent tout en œuvre pour arrêter l’extension du Covid19 et qui entourent de leurs meilleurs soins les personnes atteintes par la maladie.

Inscription catéchèse 2020-2021

Voici arrivé le temps des inscriptions pour la catéchèse à l’Eglise Saint-Paul.

Les inscriptions pour tous les enfants de la catéchèse auront lieu :

le weekend du 12-13 septembre

( avant et après les messes )

  • le samedi : 12 septembre 2020 avant ou après la messe de 18 h00
  • le dimanche : 13 septembre 2020 avant ou après la messe de 11h00
!

Attention : Les formulaires d’inscription (que vous pouvez remplir à l’avance) doivent obligatoirement être remis aux responsables à la fin de la messe du 12 ou 13/09/20 (date de clôture des inscriptions)

 

Voici le formulaire d’inscription pour les enfants désirant s’inscrire à la catéchèse :

Formulaire d’inscription de la paroisse : Fiche d’inscription

Le sacrement de l’onction des malades

aura lieu au sein de la paroisse Saint-Paul le dimanche 11 février à 11h00.

Les personnes qui le désirent peuvent demander un lift en contactant Philippe au numéro : 0477 99 22 28.

***

Dans le trouble où peut le mettre une maladie

mohamed_hassan / Pixabay

sérieuse, le chrétien a particulièrement besoin de garder courage, de lutter contre le mal, de continuer à vivre sa foi en l’amour de Dieu.

A la suite de Jésus, l’Église a institué le Sacrement de l’Onction des malades. Par l’Onction des malades et la prière des chrétiens, c’est l’Église tout entière qui recommande les malades au Seigneur , pour qu’Il les soulage et les sauve.

L’attitude de Jésus :
« Une femme, souffrant d’hémorragie depuis douze ans, s’approcha par derrière et touche la frange de son vêtement. Car elle se disait en elle-même : « Si je parviens seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée. »Jésus se retourna, la vit et lui dit :« Confiance, ma fille ! Ta foi t’a sauvée. » Et la femme fut sauvée à l’heure même. » Matthieu 9,20-22

Jésus a toujours été proche des malades et de leurs souffrances. Les Évangiles nous montrent que les guérisons qu’il a accomplies sont des signes de la venue du Royaume de Dieu.

Non seulement le Christ se laisse toucher par les malades mais il fait siennes leurs misères :« Il a pris nos infirmités et s’est chargé de nos maladies ». Par sa mort sur la croix et sa résurrection, le Christ a vaincu le mal, le péché et la mort. Il nous invite à suivre son chemin, à aimer jusqu’au bout et à croire que l’amour de Dieu est plus fort que tout.

Le sacrement de l’Onction des malades est un signe discret de la tendresse de Dieu pour la personne qui souffre, signe que Dieu s’occupe de la personne malade, qu’Il l’aime. Ce sacrement est donné pour vivre dans la foi ce temps d’épreuve qu’est la maladie. Il peut aider toute personne (quel que soit son âge), à comprendre que toute vie a un sens et à grandir au coeur même de sa faiblesse et de sa fragilité. Ce sacrement suppose un acte de foi et d’amour en l’amour de Dieu. Par l’Onction, les malades reçoivent de l’Esprit-Saint un renouveau de confiance en Dieu et des forces nouvelles contre la maladie.

 

Déroulement de la célébration :
« Si l’un de vous est dans la souffrance, qu’il prie ; si quelqu’un est dans la joie, qu’il chante le Seigneur. Si l’un de vous est malade, qu’il appelle ceux qui exercent dans l’Église la fonction d’anciens : Ils prieront sur lui après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur. Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade : le Seigneur le relèvera et, s’il a commis des péchés, il recevra le pardon. Reconnaissez vos péchés les uns devant les autres, et priez les uns pour les autres afin d’être guéris, car la supplication du juste agit avec beaucoup de puissance ». Jacques 5,13-16

Comme tous les sacrements, l’onction des malades est une célébration liturgique et communautaire ; ce sacrement se donne dans la mesure du possible au sein de la communauté chrétienne, que la célébration aie lieu en paroisse ou dans un home.
Il est le signe que les chrétiens n’abandonnent pas les frères ou soeurs malades et qu’ils les portent dans la prière.

1. La préparation pénitentielle.
2. Lecture de la Parole de Dieu : Liturgie du Sacrement
– L’imposition des mains est un geste d’appel à la présence et à l’action de Dieu
– L’onction sur le malade de l’Huile bénite symbolise la force que Dieu donne par le sacrement.
4. Prière et bénédiction.

Le signe de l’AMOUR DE DIEU ne s’arrête pas à la célébration.
Si la maladie s’aggrave… nous pouvons demander la communion et la prière de l’Église pour soutenir, accompagner et aider la personne qui souffre à porter ses souffrances en communion avec le Christ.

Source : Vicariat BW

Accompagnement et célébrations chantées

Vous avez décidé de vous marier à l’Eglise et vous vous êtes adressé à la paroisse Saint-Paul ou à une autre paroisse?

Il est temps maintenant de préparer votre célébration à la lumière de ce que vous êtes.
accompagnement-mariage
Pour vous aider au bon déroulement de la cérémonie, Muriel Schobbens peut vous aider dans le choix des lectures, des prières, des musiques et des chants. Son ambition est de vous accompagner et de vous conseiller au mieux lors de la préparation et tout au long de la cérémonie afin que ce jour reste à tout jamais dans vos mémoires.

Si vous désirez donner une touche unique à votre messe de mariage, vous pouvez faire appel à Muriel SCHOBBENS en toute confiance.

Elle anime depuis toujours des messes de mariage dans une ambiance stylée, chaleureuse et totalement personnalisée grâce à sa magnifique voix de mezzo-soprano.

Si vous souhaitez des chants plus modernes de variétés françaises ou anglaises, elle peut s’adapter à tous vos choix.

Elle dirige également des choeurs formés par les amis des jeunes fiancés.


N’oubliez pas… la musique joue un rôle fondamental dans votre cérémonie!

La cérémonie de mariage est LE moment de votre vie, et doit donc absolument vous correspondre à travers notamment “le choix des musiques”.

Murielle est une habituée des mariages et pourra donc vous conseiller pour trouver la musique idéale qui correspondra exactement à chaque moment lors de la célébration.

Pour contacter Muriel SCHOBBENS : Cliquez ici


Save

Sacrement des malades

Lors de ce week-end des 11 et 12 février, les diocèses invitent à prier pour les personnes malades, hospitalisées ainsi que pour tous ceux qui se relaient à leurs côtés, sur un plan médical et humain.

« Si l’un de vous est malade, qu’il fasse appeler les anciens de la communauté qui prieront pour lui en pratiquant une onction d’huile au nom du Seigneur. Leurs prières, inspirées par la foi, sauveront le malade, le Seigneur le relèvera, et s’il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés. » Saint Jacques 5, 14-15.

malade-500x333Si parfois tout va bien, l’on se sent en pleine forme, prêt à croquer la vie à pleines dents, parfois ce n’est pas ou plus le cas. Nul ne devrait se sentir complètement isolé. Le sacrement des malades, sacrement de vie depuis Vatican II, apporte réconfort et espérance à celui qui le reçoit.

Une fois par an la Communauté de Saint Paul entoure plus spécifiquement ceux qui souffrent lors de la messe durant laquelle est donnée l’onction des malades.

Cette année c’est le dimanche 12 février qui a été choisi. Vous êtes tous cordialement invités à la messe de 11h que ce soit pour recevoir l’onction des malades ou pour entourer ceux qui la recevront.

Marie

Le 11 février a été choisi comme journée mondiale à cette attention, puisque c’est la date anniversaire de l’apparition de Marie à Lourdes. La fête Notre-Dame de Lourdes est devenue un temps de guérison des cœurs et des corps. Le thème de cette 25e journée mondiale de prière pour les malades est repris des mots de la Vierge Marie elle-même (Luc 1,49): « Le Puissant fit pour moi de grandes choses. » C’est dans cette espérance de la conversion des cœurs que nous pouvons tous être concernés: malades et personnes qui souffrent, familles, proches, médecins, soignants, volontaires et toute personne engagée au service des malades, en particulier au plan pastoral.

Valérie Vasseur, responsable de la pastorale de la Santé dans le diocèse de Tournai, donne quelques pistes: « Vous pouvez en profiter pour remercier et encourager les familles qui prennent de leur temps et de leur énergie afin de soigner leur proche malade, handicapé, vieillissant. C’est peut-être aussi le moment d’inviter celles et ceux qui désirent offrir de leur temps au service de la pastorale de la santé. » Dans toutes les régions, des bénévoles manquent pour répondre aux besoins! (…) A.-F. de BEAUDRAP

Source : cathobel.be

Save