Poursuivons nos chemins de foi

Se nourrir spirituellement en temps de confinement

Après avoir fêté Pâques, nous sommes conviés à poursuivre ensemble nos chemins de foi afin  de pouvoir continuer à nous  nourrir spirituellement en temps de confinement.

Pour continuer à nous accompagner et nous aider à nous nourrir en ce temps de confinement, le Vicariat du Brabant wallon lance un nouveau site : www.confinement-bw.be.

Celui du confinement auquel notre pays est exposé depuis le 11 mars 2020.

Différents types de ressources y seront rassemblées.

À côté des communiqués officiels et des messages de l’Évêque, on y trouvera des propositions pour nourrir sa foi de semaine en semaine.

En particulier, pour chaque dimanche des pistes seront offertes pour une lecture priante de l’Évangile : « Prier la Parole pour en vivre ».

Des liens dirigeront également les visiteurs vers les suggestions des services de la Catéchèse et des pastorales des Jeunes et de la Santé.

Un site à visiter régulièrement !

Prière pour une « communion spirituelle ».

Ce lundi 23 mars, le Pape François a prononcé une prière pour la « communion spirituelle » des baptisés qui ne peuvent actuellement communier de façon sacramentelle, du fait de la pandémie.

“Communion spirituelle” ou ce qu’on appelle aussi “eucharistie de désir” (comme on parle de “baptême de désir”).

Cette prière que le Pape a récitée, a été composée par le cardinal espagnol Rafael Merry del Val (1865-1930), le Waterlootois qui a failli devenir pape et qui, sans avoir été pape, est enterré avec les papes dans la Basilique St-Pierre (sa famille a habité à Waterloo ce qui était le château Damiens, là où se trouvent le parc communal actuel Jules Descampe et les écuries) :

” À tes pieds, ô mon Jésus, je me prosterne
et je t’offre le repentir de mon cœur contrit qui s’abîme dans son néant
en ta sainte présence.
Je t’adore dans le sacrement de ton amour, l’Eucharistie.
Je désire te recevoir dans la pauvre demeure que t’offre mon cœur ;
dans l’attente du bonheur de la communion sacramentelle,
je veux te posséder en esprit.
Viens à moi, ô mon Jésus, pour que je vienne à toi.
Puisse ton amour enflammer tout mon être pour la vie et pour la mort.”

Cardinal espagnol Rafael Merry del Val