Un site spécial confinement

Pour vous nourrir spirituellement en ce temps de confinement

Après avoir fêté Pâques, nous sommes conviés à poursuivre ensemble nos chemins de foi.

Comment nourrir sa vie de prière, faire grandir sa foi lorsque les différentes activités proposées par les paroisses ont cessé, lorsqu’on ne peut plus participer à la messe ?

Pour continuer à nous accompagner et nous aider à nous nourrir en ce temps de confinement, le Vicariat du Brabant wallon lance un nouveau site.

qui peut vous aider à approfondir, jour après jour, votre relation à Dieu.

Différents types de ressources y seront rassemblées.

A côté des communiqués officiels et des messages de l’évêque, on y trouvera des propositions pour nourrir sa foi de semaine en semaine.

En particulier, pour chaque dimanche des pistes seront offertes pour une lecture priante de l’Evangile: «  pour en vivre ».

Des liens dirigeront également les visiteurs vers les suggestions des services de la Catéchèse et des pastorales des Jeunes et de la Santé.

Un site à visiter régulièrement!

Art et foi, Prier la Parole… pour en vivre, Prier seul à la maison : voici quelques thèmes développés sur ce site.

A découvrir en cliquant sur ce lien.

Nous vous proposons ici quelques autres initiatives qui peuvent vous accompagner dans la foi durant ce temps de confinement.

SYLD Spécial confinement – un outil pour votre couple

La Bible à (re)découvrir

News vatican : Malades ou médecins, simples fidèles qui vivent le confinement partagent sur ce site  un témoignage, une photo, une vidéo ou un lien vers une initiative de solidarité.

Journée Mondiale de Prière pour les Vocations

Journée Mondiale de Prière pour les Vocations

Ce dimanche 3 mai, le pape François nous invite à prier pour les vocations à l’occasion de la 57ème journée mondiale de prière pour les vocations. www.vocations.be vous propose un article, le signet, confectionné pour cette Journée Mondiale et une veillée de prière, sous format PDF. Le message du pape François est téléchargeable ici

Message du Pape pour la 57ème Journée Mondiale de Prière pour les Vocations

Comme chaque année depuis 1964, le 4ème dimanche de Pâques, lors duquel est proclamé l’Evangile du Bon Pasteur, a lieu la journée mondiale de prière pour les vocations. En 2020, ce sera donc le dimanche 3 mai. A cette occasion, le Pape François nous adresse un message intitulé « Les Paroles de la Vocation » que vous trouverez ci-après. Le Service National pour l’Evangélisation des Jeunes et pour les Vocations propose un certain nombre d’outils pour animer cette journée mais aussi permettre l’éveil vocationnel tout au long de l’année.

Prière

« Père, tu as façonné notre monde aux couleurs de ton amour. Tu as confié à l’homme et la femme la mission de parachever ta création, dans la liberté et la créativité. Aujourd’hui, nous voulons puiser à la source de ton Espérance : fais de nous des collaborateurs de ton œuvre ! Jésus-Christ, notre Seigneur, tu es venu sur notre terre. En partageant nos joies et nos peines, tu as goûté la saveur de notre humanité. Tu as invité des disciples à t’accompagner sur le chemin. Aujourd’hui, nous voulons puiser à la source de ta prière : appelle à ta suite de nouveaux apôtres ! Esprit-Saint, foyer d’amour, tu ne cesses de souffler sur notre humanité. Tu suscites des projets de fraternité, des désirs de solidarité, des rêves de paix. Aujourd’hui, nous voulons puiser à la source de ta joie : entraîne en ton souffle toutes nos énergies ! Et que des hommes et des femmes aient l’audace de s’engager, joyeux témoins de ta Bonne Nouvelle pour notre monde ! »

Vocations.be

Poursuivons nos chemins de foi

Se nourrir spirituellement en temps de confinement

Après avoir fêté Pâques, nous sommes conviés à poursuivre ensemble nos chemins de foi afin  de pouvoir continuer à nous  nourrir spirituellement en temps de confinement.

Pour continuer à nous accompagner et nous aider à nous nourrir en ce temps de confinement, le Vicariat du Brabant wallon lance un nouveau site : www.confinement-bw.be.

Celui du confinement auquel notre pays est exposé depuis le 11 mars 2020.

Différents types de ressources y seront rassemblées.

À côté des communiqués officiels et des messages de l’Évêque, on y trouvera des propositions pour nourrir sa foi de semaine en semaine.

En particulier, pour chaque dimanche des pistes seront offertes pour une lecture priante de l’Évangile : « Prier la Parole pour en vivre ».

Des liens dirigeront également les visiteurs vers les suggestions des services de la Catéchèse et des pastorales des Jeunes et de la Santé.

Un site à visiter régulièrement !

Recevez gratuitement Dimanche en PDF pendant les 3 prochains mois

Offre ouverte à TOUS

En ces temps très particuliers, CathoBel veut plus que jamais rompre la logique de l’isolement et renforcer grâce aux médias, les liens entre nous.


Pour ce faire, exceptionnellement, chacun peut profiter du contenu du journal Dimanche, en version PDF, gratuitement pendant 3 mois.

Tous sans exception.

Que vous soyez abonnés au Dimanche papier ou non.

Pour recevoir le journal sur votre boîte mail, rien de plus simple, il suffit de remplir le formulaire ci-joint.

L’équipe de CathoBel et Dimanche

Programme des célébrations religieuses

Voici un programme des émissions religieuses à voir ou à écouter durant ce temps de carême.

Que ce temps de confinement ne soit pas un temps mort et puisse nous permettre de prier en union avec les chrétiens du monde entier.

Que le Seigneur nous protège de ce qu'un enfant appelle "le connard virus", parce qu'il n'arrive pas à dire le coronavirus.

Vénuste

Du lundi au vendredi

HeureCélébrationLien
06h45 07h45 08h45 Prière du matin RCF
07h00 Messe du pape François VaticanNews, KTO, Facebook
12h00 Messe depuis Paris EmmanuelPlay
15h30Chapelet depuis la grotte de Lourdes KTO, RCF
18h15Messe depuis Paris KTO
19h00Messe depuis la Belgique RCF, Facebook
20h00Chapelet depuis la grotte de Lourdes RCF
20h30Prière du soir RCF

Samedi

HeureCélébrationLien
06h45 07h45 08h45 Prière du matin RCF
07h00 Messe du pape François VaticanNews, KTO, Facebook
15h30Chapelet depuis la grotte de Lourdes KTO, RCF
17h00Messe depuis la Belgique RCF
18h15Messe depuis Paris KTO
20h00Chapelet depuis la grotte de Lourdes RCF
20h30Prière du soir RCF

Dimanche

HeureCélébrationLien
06h45 07h45 08h45 Prière du matin RCF
07h00 Messe du pape François VaticanNews, KTO, Facebook
10h30Messe télévisée Le Jour du Seigneur France 2
11h00Messe télévisée/radiodiffusée La Une - TV, La 1ière - Radio
15h30Chapelet depuis la grotte de Lourdes KTO, RCF
18h30Messe KTO
20h00Chapelet depuis la grotte de Lourdes RCF
20h30Prière du soir RCF

KTO

Messe du pape François

RCF

Prière du matin

KTO

Chapelet depuis la grotte de Lourdes

Le Jour du Seigneur France 2

Messe télévisée

La 1ière - Radio

Messe radiodiffusée

VaticanNews

Messe du pape François

EmmanuelPlay

Messe depuis Paris

RCF

Prière du soir

La Une RTBF

Messe télévisée

Message du cardinal De Kesel

Epidémie de corona :

Avec l’épidémie de corona, nous vivons une période très exceptionnelle. Mais, comme le cardinal De Kesel l’écrit dans son message : « N’oublions surtout pas qu’en tout cela, le Seigneur nous reste proche. Il est en mesure de faire du temps présent un temps de grâce ».

Dans cette crise sanitaire liée au que traverse notre pays, le cardinal Jozef De Kesel a souhaité s’adresser directement aux fidèles à travers une lettre par laquelle il nous invite à vivre ce carême, chemin vers Pâques, en profonde communion. Et ce malgré la situation inédite de suspension de toutes les célébrations et eucharisties

« Chers amis,

Des événements totalement imprévus peuvent parfois arriver. Des évènements dont on pensait qu’ils se produisaient jadis mais plus maintenant, et sûrement pas dans une société aussi développée que la nôtre. Rien n’est moins vrai. Le coronavirus nous place devant une évidence : nous sommes et restons des êtres fragiles, pas uniquement ici où là mais partout dans le monde.

La solidarité attendue aujourd’hui de tous, est, elle aussi, universelle. Personne ne peut se permettre une exception pour soi-même. En tant qu’Eglise, nous ne le pouvons pas non plus. Tout comme pour la pauvreté et la migration, il n’y a pas de solutions uniquement au plan local. Nous le savons bien, mais nous l’oublions fréquemment. Nous essayons de maintenir le problème en dehors de nos frontières, mais le virus ne connaît pas de frontières. La mentalité du « chacun pour soi » nous rend encore plus vulnérables. Nous sommes responsables les uns des autres à l’échelle mondiale. La terre est vraiment notre maison commune.

Cette crise du coronavirus intervient en plein carême au moment où de dimanche en dimanche, de semaine en semaine, nous nous préparons à Pâques. Il ne nous est plus possible de célébrer avec nos communautés respectives, même pas l’eucharistie le dimanche. On pourrait se dire : il aurait mieux valu que cela arrive à un autre moment, mais cela n’a pas beaucoup de sens. Certes, nous vivrons le carême cette année autrement, mais nous ne le vivrons pour autant pas moins intensément. Cela demandera de chacun de nous un effort supplémentaire et une plus grande créativité.

La préface du carême le qualifie de temps fait pour se donner davantage à la prière et pour témoigner plus d’amour pour le prochain. Nous ne pouvons plus nous rassembler pour prier ensemble, mais nous pouvons le faire seul, en famille ou dans nos communautés religieuses. C’est un temps de silence et de réflexion, avec une attention particulière pour l’Ecriture que la liturgie propose. Fort heureusement les médias, en particulier les médias religieux nous y aident.

Maintenant que tout doit se passer en silence, la préparation à Pâques reste aussi un moment de plus grande attention aux autres. D’abord bien sûr à l’égard de ceux qui sont atteints par la maladie, ceux qui les soignent et ceux s’efforcent d’endiguer la maladie par leurs recherches. Mais aussi pour ceux qui sont pauvres ou isolés, ceux qui fuient la guerre et la violence, pour tous ceux qui d’une façon ou d’une autre sont dans le besoin et frappent à notre porte pour obtenir de l’aide. Les collectes pour le carême de partage, notamment pour Entraide & Fraternité et Broederlijk Delen, se tiennent habituellement en cette période, n’oublions pas non plus cette forme de solidarité.

 Ces jours-ci nous allons devoir vivre un peu plus reclus, parfois en véritable quarantaine ou en cercle très restreint. Les célébrations et en particulier l’eucharistie nous manquerons. Ce sera une autre forme de jeûne. Mais ne croyons pas que nous sommes seuls. Nous restons en profonde communion les uns avec les autres : en communion de prière et dans une solidarité universelle. Et n’oublions surtout pas qu’en tout cela, le Seigneur nous reste proche. Il est en mesure de faire du temps présent un temps de grâce.
 
 
Source : cathobel.be
 
 
Ecoutez les conseils que nous donne notre archevêque :

« Pourquoi des messes pour les défunts ?»

Groupe de réflexion

Le groupe de réflexion se réunit chaque deuxième lundi du mois de 20h à 21h30 à la Cambuse. Ce groupe est ouvert à toute personne intéressée.

Prochaine réunion :

Sujet du jour :

« Pourquoi des messes pour les défunts »

Abbé Vénuste Linguyeneza, rue de l’Eglise, 23 – 1410 Waterloo

Carême de partage 2020

40 jours de solidarité pour une justice climatique pour Haïti

Durant les 40 jours du Carême, nous préparons notre cœur à la Passion et la
Résurrection du Christ. Durant cette période, l’Église nous invite à changer de
vie, à nous « convertir », au sens littéral du terme, c’est-à-dire à « nous tourner
vers » Dieu et vers autrui, en pratiquant la prière, le partage et le jeûne.

Cette année, Entraide & Fraternité nous  invite  durant ce temps de Carême à nous mobiliser  pour le peuple haïtien qui compte parmi les premières victimes du changement climatique.

Car depuis le tremblement de terre du 12 janvier 2010, Haïti s’enfonce dans une grave crise politique et sociale. Et les effets du réchauffement climatique mondial menacent désormais la sécurité alimentaire et la survie d’une grande partie de la population.

Changeons nos modes de vie, de production, de consommation pour surmonter les défis écologiques et humains qui sont devant nous. Nos modes de vie très énergivores épuisent les ressources de la planète et affectent le climat. Et le climat à son tour affecte les récoltes des communautés paysannes et affament des millions de gens.

Comment pouvons-nous les aider ?

Protégeons  les victimes des changements climatiques en :

  • Défendant leurs droits 
  • Dénonçant l’impunité des multinationales.

Vous pouvez soutenir leur action en signant leur pétition.

Et/ou en participant aux collectes de Carême de partage qui ont lieu les 4e et 6e dimanches du Carême.

Transformons la clameur de nos partenaires haïtiens en espérance.

Une semaine de prière pour l’unité?

Chaque année, du 18 au 25 janvier, tous les chrétiens, quel que soit leur Eglise, sont invités à se mettre ensemble sous le regard de Dieu et à lui demander que se réalise la demande du Christ la veille de sa mort: «Que tous soient un». Lors de chaque célébration eucharistique, nous prions pour l’unité des chrétiens, alors pourquoi y consacrer une semaine spécifique ?

Rappelons-nous que le désir de l’unité entre chrétiens n’est pas issu d’une volonté humaine, mais du Christ lui-même : il a demandé à Dieu son Père que tous ceux qui croiraient en lui soient unis entre eux aussi fortement que lui était uni à son Père.

Or c’est loin d’être le cas. Dès le début du christianisme le diviseur fit son œuvre: l’orgueil, la certitude de posséder la vérité, l’incompréhension culturelle, le tout aggravé par des questions politiques partisanes égoïstes, ont provoqué des divisions. Et avec le temps, celle-ci se sont aggravées.

Qu’avons nous fait de l’appel du Christ ?

C’est à partir du milieu du 19ème siècle, d’abord dans des milieux protestants qu’est né le désir de prier ensemble le Seigneur de nous rendre l’unité. Il y eut ensuite une encyclique du patriarche de Constantinople il y aura bientôt cent ans. Enfin l’Eglise catholique rejoignit le mouvement avec des personnalités comme Don Lambert Beaudoin et l’abbé Couturier pour prendre une position officielle lors du Concile de Vatican II.

L’unité se manifeste aujourd’hui dans le témoignage du martyr : les chrétiens, quelque soient leur Eglise, sont victimes de la persécution dans de nombreux endroits; mais pour nous en Belgique, elle se manifeste dans le service commun des pauvres et dans la prière.

Ce sont ces deux aspects qui nous sont proposés cette année: lorsque l’apôtre Paul échappa à un naufrage, il fut recueilli à l’île de Malte ou les habitants lui témoignèrent “une humanité peu ordinaire” (Actes 28,2).

Aujourd’hui, à travers une brochure diffusée dans les paroisses, les chrétiens de Malte proposent à tous les chrétiens de méditer une partie des chapitres 27 et 28 du livre des actes et de faire nôtre leur prière.

Ce sera pour tous l’occasion de se laisser interpeller par l’apôtre Paul et par la communauté de Malte (protestants, catholiques, orthodoxes), l’occasion d’écouter résonner en nous l’appel du Seigneur : “Que tous soient un”.

SOURCE : Luc MAHIELS

Ajoutez votre texte de titrage ici

LOURDES

Lourdes, premier documentaire sur Lourdes au cinéma sortira en salle en avant-première dans votre région (voir dates ci-dessous).

Ce film réalisé par Thierry Demaiziere et Alban Teurlai retrace l’itinéraire de pèlerins qu’ils soient hospitaliers ou malades, gitans ou militaires. les réalisateurs ont recueilli leurs prières murmurées et écouté leurs histoires de destin brisé.

C’est un film sur la condition humaine, sur la foi, sur le dévouement et l’amour maternelle symbolisé par la vierge. Lourdes apparait dans le cru et le nu de la vie comme une bouleversante leçon d’humanité.

 

Lundi 14 octobre

à 20h15 à Jodoigne

au Cinéma l’Étoile

 

 

Mercredi 23 octobre

à 20h00 à Waterloo

au Cinéma Wellington

 

 

 

 

Mercredi 13 novembre

à 20h15 à Bruxelles

au Cinéma Le Stockel

 

 

Vendredi 15 novembre

à 19h30 à La Louvière

au Cinéma Stuart

 

 

 

SYNOPTIQUE :

Le rocher de la grotte de Lourdes est caressé par des dizaines de millions de personnes qui y ont laissé l’empreinte de leurs rêves, leurs attentes, leurs espoirs et leurs peines. A Lourdes convergent toutes les fragilités, toutes les pauvretés. Le sanctuaire est un refuge pour les pèlerins qui se mettent à nu, au propre – dans les piscines où ils se plongent dévêtus – comme au figuré – dans ce rapport direct, presque charnel à la Vierge.
Les réalisateurs Thierry Demaizière et Alban Teurlai sont allés à la rencontre de ces pèlerins, qu’ils soient hospitaliers ou malades, gitans, militaires ou prostitués. Ils ont écouté leurs prières murmurées et leurs vies abimées par l’épreuve.
Bien au-delà de la foi, ils ont filmé Lourdes comme un grand théâtre anthropologique où se croisent des histoires bouleversantes.

DANS LA PRESSE :

«Ce documentaire montre le cœur de Lourdes ; le Lourdes où la souffrance ne reste pas un cri sans espérance.
Par la puissance de ses images et de ses témoignages, il donne aux pèlerins malades non pas la première place, mais toute la place…
Ce film est remarquable car, au-delà des idées reçues, il montre Lourdes avec force et vérité.
 »

                                                                                                                                                              Le Sanctuaire de Lourdes

LE FIGARO: Lourdes, tout simplement. Ce titre sans fioritures indique l’esprit dans lequel Thierry Demaizière et Alban Teurlai ont tourné leur documentaire sur les pèlerins de la cité mariale: la simplicité, la justesse. Ils en ont fait une œuvre d’une audacieuse beauté qui s’immerge, au sens littéral, dans le mystère humain de souffrance et de consolation déployé aux pieds de la Vierge, à la saison des pèlerinages.

LE PARISIEN: Sobrement titré « Lourdes », ce documentaire centré autour d’une poignée de personnages aux destins brisés est, lui aussi, à tous points de vue, une totale immersion dans la capitale mondiale de l’ultime espoir.

LA CROIX: Extrêmement touchant et respectueux de la foi et des diverses manières de l’exprimer, leur documentaire illustre combien la cité mariale demeure un lieu unique, où chacun s’entraide et peut se montrer tel qu’il est.