La terrible photo envoyée par le pape François

voeux du pape : photo nagasaki garcon portant son frère mort

Un enfant après l’explosion de Nagasaki portant sur son dos son petit frère mort: le pape François a choisi la manière forte pour appeler à la paix dans le monde.

En ce 1er janvier, le pape François a voulu marquer nos esprits. Il a choisi cette terrible photo pour appeler à la paix dans le monde.

Pour ces vœux, le souverain pontife a choisi de faire diffuser une photographie de Joseph Roger O’Donnell datée de 1945. Le cliché montre un enfant après l’explosion nucléaire qui a frappé Nagasaki. Il porte son petit frère mort accroché dans le dos et attend, avec un tragique pincement de lèvres, son tour au crématorium.

En commentaire, le pape a simplement inscrit: « Le fruit de la guerre ». C’est bien entendu une manière pour lui de signifier son horreur des conflits armés et son aversion profonde pour les armes nucléaires. A ce titre, il avait récemment salué l’attribution du Nobel de la paix à l’Ican, cette campagne destinée à lutter contre la prolifération des armes atomiques.

« S’engager pour la protection de la dignité de toutes les personnes, en particulier, des plus faibles et défavorisées, signifie travailler avec détermination pour construire un monde sans armes nucléaires »

, avait-il alors déclaré.

Le pape François a invité lundi les fidèles catholiques à prier pour un avenir de paix en 2018, y compris pour les migrants et réfugiés, à l’occasion de sa première bénédiction de l’Angelus cette année.

http://www.bfmtv.com/societe/la-terrible-carte-de-voeux-du-pape-francois-pour-denoncer-la-guerre-1339180.html

Source : BFM TV.

Flamme de Bethléem 2017

Lumière pour la PAIX 2017

Depuis presque 20 ans, les Scouts et Guides d’Autriche se rendent en délégation à Bethléem pour recueillir la flamme qui brûle dans la grotte de la Nativité. Ils la ramènent ensuite à Vienne où elle est transmise à des délégations venant de toute l’Europe, et même des États-Unis. Ces représentants partagent eux aussi la Flamme autour d’eux. Bien sûr, cette initiative hautement symbolique se veut un geste de Paix à travers la rencontre, le partage, la solidarité…

Cette année, pour la 4e fois en Brabant wallon, la Pastorale des Jeunes soutient les scouts et guides qui organisent ensemble l’arrivée de la Flamme. Une délégation se rendra à Eupen et la ramènera à Louvain-la-Neuve où aura lieu le dimanche soir une courte veillée d’accueil. Tous ceux qui le désirent (unités, groupes de jeunes, paroisses, familles) sont invités à y participer et à recevoir cette Lumière pour la partager à leur tour et la tenir allumée jusqu’à la nuit de Noël. Merci d’apporter une bougie de neuvaine (en vente dans certains grands magasins) ou une lanterne.

Fiche d’animation pour la lumière de la paix
Une action en lien avec les réfugiés au Moyen-Orient, Noël en exil

Retraite JCR

aura lieu les 2 et 3 septembre au monastère des bénédictines de Rixensart autour du thème de la paix.
Elle se terminera le dimanche midi par une messe à laquelle sont conviés les familles des jeunes, comme les autres fois.

Matériel à emporter:
– de quoi écrire
– sac de couchage + taie d’oreiller + matelas pneumatique
– chaussures de marche

Remerciements suite à l’article ALLAH O AKBAR

« Bonjour, je suis la sœur de l’auteur ( Mohamed El Bachiri ).

Allah o AkbarNous sommes très touchés pour l’hommage que vous lui rendez à travers cet article très parlant et si joliment présenté (calligraphie).

C’est juste magnifique. Nous vous remercions de tout cœur!

Ce texte est porteur d’Amour et d’Humanisme.

Je savais déjà, que dans notre famille nous partagions tous plus ou moins le même point de vue sur la vie, les gens, la religion, … grâce aux valeurs transmises par nos parents; mais là, j’avoue être en admiration pour mon frère Mohamed qui arrive à sublimer sa douleur incommensurable dans le « Beau ».

Et tout cela, dans l’isolement et le silence.

« Je salue ce que tu es, ton courage et ta dignité frérot! »

Nous sommes une famille assez pudique et aimons nous entourer d’une certaine discrétion; mais Hélas, cette tragédie Familiale nous a amené à rendre publique, parfois sans le vouloir, notre façon de penser, nos convictions, nos états d’ âme,… Hélas !

Nous avons tous été dans la fratrie, dans des écoles catholiques et nos enfants suivent le même chemin, ceci pour vous dire que nous partageons les mêmes valeurs que les vôtres.

Nous croyons en le même Dieu. Dieu d’Abraham, de Moïse, de Jésus et de Mohamed.

Je suis toujours émerveillée lorsque je regarde toute cette Beauté ( qu’est la Création ) qui nous entoure, et je me dis souvent en ce qui concerne les personnes : « Nous sommes à la fois, tous si différents et tous si semblables car le même Souffle nous habite, celui de notre Créateur, quelque soit le nom que nous lui donnons ».

L’Islam prône l’Amour, la Paix et la Miséricorde. Différents paramètres entrent dans l’interprétation du coran (le vécu, l’histoire personnelle, l’enseignement reçu, manipulation médiatique,… ). Il me paraît important de contextualiser ce qui est écrit et de lire aussi avec l’intelligence du cœur. Je sais, je sais très bien que la majeure partie des musulmans à travers le monde pense comme nous et cela me réconforte!

Malgré l’immense chagrin qui nous accable, chagrin lié à la perte de notre chère Loubna bien-aimée et de toutes les victimes; malgré toute cette violence dans le monde, ces préjugés, ces amalgames,… j’ ai juste envie de dire : Canalisons notre énergie dans la voie du « Bien » et non du « Mal ».

Véhiculons des messages d’Amour, d’Espoir et de Fraternité.

La haine empoisonne le cœur et donc, la vie de celui qui la porte. Il ne s’agit pas de refouler nos sentiments et nos émotions les plus négatifs mais bien de les travailler et d’essayer de les dépasser.

Je pense que nous avons tous, chacun d’entre nous, une part de responsabilité dans ce monde, à travers nos actes (de manière directe ou indirecte).

Qu’est-ce qui fait que nous en soyons arrivés là?

La Lumière dissipe toujours les ténèbres!

Alors, Aimons… Aimons nous nous-mêmes et Aimons l’autre dans la différence, dans l’altérité. Ouvrons-nous à l’autre et ayons confiance en lui.

Ayons confiance en la vie!

Encore Merci à vous, Chers membres de la Paroisse Saint-Paul et à vous, Cher monsieur Victor Abeels. »

El Bachiri, Fatima.