Confinement

Poème sur le confinement

Pour ceux qui, sur un lit, sommeillent
Et pour tous ceux qui les veillent,
Que nos vœux leur parviennent,
Les apaisent et allègent leur peine !
Nous nous plaignons du confinement
Alors que notre vie en dépend ?
… Arrêtons l’inconscience,
Continuons la prudence !
Est-ce si dur d’obéir
Pour éviter le pire ?
Sourions aux rares passants,
C’est le seul médicament !
Tous ensemble, on Espère.
Regardant le ciel bleu,
Le soleil qui éclaire :
« Fin du cauchemar » est notre seul vœu !
Toutes religions enfin réunies en une même prière !
Crions : « Nous sommes vivants »,
C’est le plus important !


Fanny Aubergé-Léonard
Le 6 avril 2020

confinement à méditer
voisins confinés fenetre