Pourquoi croire malgré les blessures ?

L’expérience du mal est source de révolte et peut nous détourner de Dieu. En même temps, c’est bien souvent au coeur de sa fragilité que l’homme découvre la présence divine et trouve la force de se relever. La souffrance est-elle nécessaire pour découvrir la transcendance ? La foi permet-elle de surmonter ses blessures ? Si « le ciel est vide », quels sont les autres chemins de la renaissance ? Avec la participation de : Guy Gilbert, prêtre ; Tim Guénard, écrivain, conférencier ; Pascale Senk, journaliste spécialisée dans les questions de psychologie, Le Figaro.

Les Mardis des Bernardins diffusé le 24/05/2011.