Paroisse Saint-Paul

Waterloo - Belgique

Menu
Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Dimanche des Rameaux et de la passion

5 avril

SCOOP A JERUSALEM…

il souffrit sa passion et fut mis au tombeau; il a aimé jusqu’au bout, jusqu’à donner sa vie. Matthieu multiplie les citations et les allusions aux textes de l’A.T. pour montrer que Jésus accomplit le projet de Dieu tel que prédit par les Écritures. La mort de Jésus est accompagnée de signes (le rideau du temple qui se déchire, les rochers qui se fendent, les tombes qui s’ouvrent…) : signes que le monde nouveau de Dieu se met en place. Pour le reconnaître, c’est un païen, le centurion romain (qui a dû exécuter pas mal de condamnés à mort, « qui en a vu d’autres ») qui fait la « profession de foi » qui sera celle de l’Église : « Vraiment, celui-ci était le Fils de Dieu »

Évangile Matthieu Mt 26, 14–27, 66 (ou brève : 27, 11-54)

Lecture de la Passion du Seigneur :

1re lect. : Is 50, 4-7
Ps : 21, 8-9, 17-18a, 19-20, 22c-24a
2e lect. : Ph 2, 6-11

Hosanna ! Gloire à Dieu ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur


… Regardez, il arrive, c’est à ce moment-là que offusque l’équivoque : accueilli comme un Roi, Jésus entre en la ville, monté sur un ânon ! Ainsi c’était donc… « ça », ce Grand Libérateur tellement espéré ! Pas même un guerrier chevauchant, arme au poing, un pur-sang vigoureux, mais un homme doux et humble avançant, désarmant, au milieu de la foule totalement désarmée !
Serait-ce que Dieu choisisse à nouveau de chambouler l’échelle de nos valeurs humaines et choisisse sciemment d’arracher à jamais le
masque dur et hautain dont les hommes l’accablent depuis la nuit des temps ? Étrange cette histoire des tout premiers Rameaux et étrange ce Roi qui, 4 jours plus tard et dans Sa démesure, se mettra à genoux devant tous ses disciples pour leur laver les pieds!


Et si ces paradoxes devaient à notre tour, bousculer nos raisons, ne nous étonnons pas car « Dieu ne serait pas Dieu s’il était raisonnable ! » Prendre un rameau, c’est prendre la décision de sortir à la suite de Jésus… C’est une démarche libre, c’est un geste de croyant, Un choix… Venir chercher un rameau, le prendre, le tenir en main et le garder bien en vue à la maison, c’est décider d’ouvrir la porte de l’Évangile et d’accueillir Dieu par des gestes concrets à l’égard de nos frères chaque jour.

Demande de pardon

Nous célébrons, dans la même liturgie, d’abord l’entrée triomphale de Jésus dans la ville sainte pour ensuite célébrer l’extrême humiliation de sa crucifixion par la même foule qui l’acclamait quelques jours avant. Plusieurs fois la foule avait voulu le faire roi, il s’était toujours échappé pour éviter le terrible malentendu d’être pris pour un roi guerrier, nationaliste et trop à la mode humaine. Il n’accepte d’être acclamé roi qu’au moment où tout équivoque est levé, c.-à-d. au moment de monter sur le trône de la croix, nu et dépouillé, parce qu’il est le roi serviteur, le pasteur qui donne sa vie pour les siens. C’est pourquoi il ne parade pas sur un cheval de guerre comme les conquérants, il vient assis sur le petit d’un âne, la monture des pauvres, symbole d’humilité et de non-violence.

Homélie de Vénuste

Détails

Date :
5 avril
Catégorie d’Évènement: