Dernier dimanche de l’année liturgique, l’Église fête Jésus Roi des cœurs et de l’univers. sa royauté  n’est pas dans une démonstration de puissance ou dans une recherche de soi, mais bien l’offrande de soi pour le salut de tous. Le vrai salut étant celui qui culmine dans la communion ultime avec Dieu et les saints du paradis. La royauté du Christ  devient le modèle de la manière dont le fidèle assume ses responsabilités dans le monde. Le dimanche prochain est le début de l’année liturgique A. Elle commence avent le temps fort de l’Avent.

Catégories : cette semaine